Alpine Hearing Protection

6 visiteurs de festivals sur 10 sont gênés par le bruit : n’oubliez pas vos bouchons d’oreille !



Plus de la moitié des gens ont déjà connu des troubles de l’ouïe après un festival ou un concert, c’est ce que révèle une étude d’Alpine Hearing Protection*. Les oreilles qui bourdonnent : ce n’est évidemment pas le but d’une visite à un festival. C’est pour cette raison que, dans ce blog, nous vous faisons la lumière sur une série d’idées reçues universelles à propos de la musique à pleins tubes et de la protection de l’ouïe. Plus aucune excuse donc pour laisser vos bouchons d’oreille à la maison lors de la prochaine saison des festivals !

« Le volume de la musique diffusée lors des festivals et concerts est sûr »

L’audition peut déjà être endommagée à partir de 80 dB. Vous pouvez être en sécurité huit heures par jour dans un environnement sonore de 80 dB. A chaque trois décibels supplémentaires, vous réduisez cette durée de moitié. Au cours d’un concert ou d’un festival, la musique produit environ 103 dB. Si vous ne protégez pas votre ouïe pendant un événement musical, vous pouvez par conséquent subir des dommages auditifs permanents en quelques minutes.

Les dommages auditifs se manifestent sous diverses formes, vous pouvez ainsi développer une hyper-sensibilité au bruit, ou bien entendre des sons déformés ou un bourdonnement permanent ou bien encore des sifflements. Ce dernier trouble est appelé acouphènes. Le nombre de patients souffrant d’acouphènes augmente annuellement dans le monde entier. Les frais sociaux qu’ils entrainent sont élevés. L’acouphène affecte la productivité au travail, par exemple par une perte de concentration, de la fatigue ou des insomnies.

« La responsabilité de la prévention des troubles auditifs est assumée par l’organisation du festival »

Nombreux sont ceux qui pensent que la protection de leur ouïe à une soirée est de la responsabilité de l’organisateur du festival ou du concert. Alpine Hearing Protection a demandé l’avis d’un expert de la vie nocturne. « Certains accords qui doivent faire diminuer le risque de trouble auditif ont évidemment été pris, mais les visiteurs sont bien naïfs de se fier aveuglément aux directives qui ont été élaborées. Assumez vos responsabilités et protégez-vous », recommande le roi de la vie nocturne d’Amsterdam, Shamiro van der Geld.

Vous ne devez pas non plus vous attendre à un bon accueil de la part de Jan van der Borden, spécialiste ORL à l’hôpital BovenIJ d’Amsterdam, si vous lui parlez de ne pas porter de protection de l’ouïe. « Faire baisser le nombre de décibels pendant les événements musicaux n’est, à mon sens, pas la manière de réduire les cas de lésions auditives. Vous pouvez comparer cela aux discussions au sujet des risques du tabagisme pour la santé. Son interdiction s’est souvent avérée ne pas être la solution. Il faut simplement être bien informé des dégâts que peuvent causer le bruit important. Et de ce que vous pouvez faire pour l’éviter. »

« Avec des bouchons d’oreille, vous ne profitez pas vraiment »

92 pour cent des visiteurs aux festivals sont pratiquement unanimes sur la meilleure solution pour prévenir les lésions auditives : portez des bouchons d’oreille ! Cela se fait encore trop peu souvent dans la pratique, car vous êtes 60 pour cent à ne jamais porter de bouchons d’oreille. L’étude d’Alpine met en exergue trois fausses idées étonnantes sur la protection auditive qui peuvent expliquer ces conclusions contradictoires. On pense ainsi que le confort des bouchons d’oreille est insuffisant (35 pour cent) ; les répondants ont indiqué avoir peur de ne pas pouvoir discuter avec des bouchons d’oreille (20 pour cent) et ne plus pouvoir profiter de la musique (19 pour cent).

Justement, laissez le soin au bouchon d’oreille à filtre moderne d’en finir avec tous ces désagréments !
Avec les anciens bouchons en mousse, vous n’éprouviez en effet que peu de plaisir à un concert ou festival, mais avec les bouchons d’oreille à filtre musical, c’est toute une autre histoire. Vous êtes alors bien protégé, la qualité de la musique reste garantie et les discussions sont parfaitement audibles. Grâce à la matière thermoplastique développée par Alpine, le confort est optimal et vous pouvez les porter toute la journée.

« Vous ne trouvez pratiquement nulle part des bouchons d’oreille de qualité »

Enfin, le prétexte que « vous ne trouvez nulle part des bouchons d’oreille de qualité » ne tient pas debout non plus puisque vous trouvez les bouchons à filtre d’Alpine notamment dans notre boutique en ligne. Veillez donc à en avoir chez vous afin de pouvoir profiter avec insouciance de cette saison de festivals !

La recherche a été faite aux Pays-Bas, la patrie d'Alpine. Alpine est actif dans plus de 50 pays, et n’oubliez pas qu’il existe à l’étranger encore davantage d’ignorance sur les risques engendrés par des sons trop forts. Sjoerd Groot, Directeur de Marketing International chez Alpine Hearing Protection: « Aux Pays-Bas, le nombre de visiteurs de festival souffrant de troubles auditifs est inquiétant, mais nous pensons qu’il est beaucoup plus élevé dans le reste du monde. »

Vous pouvez commander votre protection de l’ouïe pour cette saison de festivals ici !

* La recherche a été réalisée en mars 2018 auprès d'un échantillon représentatif de 1014 Néerlandais âgés de 18 à 50 ans. Les résultats sont repondérés par sexe et par âge (Centraal Bureau voor de Statistiek 2017).